Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Commander via Amazon

Collection « Art et photographie »

Sadegh Tirafkan
textes français et anglais de Darius Shayegan et Christian Caujolle
ISBN 2-87317-281-9
80 pages, 48 ill., 28 x 22 cm, cousu
24 €, 2005

La quête d’une identité tiraillée entre Orient et Occident, entre tradition persane pré-islamique et islamique et modèles occidentaux, est caractéristique de cette génération d’artistes iraniens, à laquelle appartient Sadegh Tirafkan, qui interrogent leur identité à travers le langage de l’art contemporain. À l’instar de Shirin Neshat qui explore, entre autres, les relations hommes-femmes, Sadegh Tirafkan s’interroge sur le statut, non moins problématique, du corps masculin dans la culture iranienne. C’est du reste lui-même qu’il met en scène dans ses compositions, depuis ses premiers travaux sur Persépolis ou sur le code d’Hammurabi jusqu’à ses photographies plus récentes qui mêlent calligraphie et tatouage, bravant le tabou de la représentation du corps humain, dénudé et érotisé.

Sadegh Tirafkan est un artiste canado-iranien qui pratique aussi bien la photographie que la vidéo et l’installation. Résidant à Toronto, il expose régulièrement son travail à Téhéran comme à New York (galerie Lehmann Maupin) ou Paris (galerie Vu), à Moscou ou à Bruxelles (Espace photographique Contretype où sera présenté ce livre) et ses photographies sont publiées dans de nombreux magazines.
Darius Shayegan, philosophe et indianiste, est l’auteur de plusieurs ouvrages fondamentaux sur les rapports entre la philosophie des Lumières et les philosophies orientales.
Christian Caujolle est critique d’art et dirige la galerie Vu à Paris.