Recherche

Collection « Poiesis »

Alain Andreucci
120 pages, 14 x 21 cm
ISBN 978-2-87317-603-7
17 €, 2022
Commande : https://www.exhibitionsinternational.be/documents/catalog/9782873176037.xml

L’expérience poétique se livre ici sous la multiplicité de moments sensibles que vient recouvrir l’unité du rythme, attentive aux mots et à leurs relations, cherchant à révéler avec force ce qui relève d’un accord profond au cœur de ce que son auteur tente d’évoquer : « ce si vivant présent … dans ce bruit psaumé du réel, quelque chose qu’un présent ressasse à l’infini » : « tout ce qui se succède avec bonheur / Le jour et la nuit l’infime et l’infini le démembré et l’innombrable / Le dénombré lointain le proche », pour reprendre ses propres mots. Au centre de ces suites poétiques se découvrent les instants les plus délicats, les plus fragiles, mais aussi les plus vifs de la relation à l’autre, relation différée, s’abolissant, se perpétuant, en quelque sorte, puisque touchée par l’exercice de l’imagination mobilisant la mémoire. Tout se joue ici dans la relation entre ces réalités diverses et vécues, alors que la recherche verbale s’attache aux états de conscience, et à l’indissociabilité entre le soi et le monde, l’impossibilité de les disjoindre.

Alain Andreucci (1955), attaché à la bibliothèque universitaire de Pau, est le cofondateur et le codirecteur des éditions de Vallongues créées en 1985. Auteur d’une dizaine de livres de poésie publiés notamment aux éditions Rougerie, il obtient le Prix Louis Guillaume pour son livre en prose Charité paru chez cet éditeur en 1985. Parmi ses publications, nous retiendrons en particulier ses deux livres publiés chez Cheyne : Il y a l’injustice (1987) et Poème de l’air et de la faim (1989) ainsi qu’À seul publié cette fois aux éditions Obsidiane (2000). Il a publié de nombreux textes dans des revues littéraires et poétiques dont Le Nouveau recueil, Secousse, la N.R.F., Liberté, Verso, Europe, Moriturus, Po&sie, L’Étrangère. Il fut l’élève du peintre Roger Van Rogger, dont La Lettre volée a publié une biographie rédigée par sa compagne Catherine Van Rogger : Petites scènes de la vie d’un peintre (1997), métayer de Jean Giono et résistant avec René Char.