Recherche

Collection « Poiesis »

Jean-Marie Corbusier
112 pages, 14 x 21 cm
ISBN 978-2-87317-563-4
17 €, 2022
Commande : https://www.exhibitionsinternational.be/documents/catalog/9782873175863.xml

Cette nouvelle suite à la fois lucide et maîtrisée de Jean-Marie Corbusier, lequel n’en est pas à ses premières armes dans sa recherche d’approfondissement de la parole poétique, tente d’accéder, au travers de l’image de la neige, à ces prismes diffus de la langue témoin des choses du monde rencontrées, toute chose sans borne comme le poème et que happe le mot  : neige comme motif qui affirme et dissimule tout à la fois. Car ce monde recouvert de neige à perte de vue / ici ou ailleurs indistincts exige pour être dit ces mots justes, pour reprendre un fragment de l’un des poèmes. Cette volonté de dire juste traverse tout le livre. Trouver les mots justes pour en capter le sens, c’est vouloir dire au plus près possible ce monde hors de soi et dans lequel on se trouve projeté ; et, en quelque sorte, chercher à le voir autrement, mettre à vif tous tout ce qu’incarnent ces fragments de monde qui s’offrent à la vue se dissimulant sous le blanc de la neige. Ce nouveau livre se construit autour d’un déroulé de la parole où chaque poème, chaque fragment, cherche à exprimer ce qui fait l’essence de la poésie : à la fois le silence sur lequel elle repose, son étrangeté dans la recherche de ses formes expressives et la nécessité d’explorer de nouvelles voies langagières pour atteindre cette originalité en sa puissance de célébration. Ce livre est dès lors un refus affirmé de logiques programmatiques préétablies.

Jean-Marie Corbusier, né en Belgique en 1950, s’est d’abord consacré à l’enseignement comme professeur de français. Attiré par la musique, il a poursuivi depuis près de quarante ans une œuvre poétique construite avec une très grande rigueur, dans une langue à la fois limpide, originale dans sa forme et dans ses rythmes, souvent proche de la langue poétique d’André du Bouchet par son approche du réel, toujours sensible aux accidents de la parole sans jamais négliger les hautes articulations de la pensée qui la soutiennent. Marié à l’artiste plasticienne Dominique Neuforge, son œuvre se compose d’une vingtaine de livres de poésies, la plupart publiés aux éditions Le Taillis Pré : Dans le jour soulevé (2013) ; La Lampe d’hiver (2015) ; Le Livre des oublis et des veilles (2017) ; L’Air, pierre à pierre (2018) ; Peindre : ouvrir le quotidien (livre réalisé avec Dominique Neuforge, 2019) ; De but en blanc (2020).